Arts visuels

Portraits

Yves HARNOIS

 

« Dans ce monde actuel où regarder et être regardé fait partie de nos moeurs... Où de plus en plus d'élément visuels s'offrent à nous et sollicitent notre regard, notre attention... Où les images sont de plus en plus nombreuses et les modèles de plus en plus semblables... J'ai voulu saisir dans un instantané l'énergie transmise du visage sans utiliser le regard. Une approche différente de voir un portrait et de créer une désorganisation autour du regard. Chaque modèle que je reçois a droit à la même énergie et à la même importance dans ma découverte de sa personnalité. J'aime faire leur connaissance, j'aime connaître ce qu'ils sont vraiment. »

 
 
 
 

 

Né en 1961 à Granby, Yves HARNOIS habite Sherbrooke depuis 1986. Il débute la photographie en 1976, passionné par l’être humain et le portrait depuis le début, c’est tout naturellement vers cette voie qu’il choisit d’orienter son travail. Après avoir travaillé plusieurs années en tant qu’artiste avec les techniques et les procédés traditionnels, il découvre en 2006 avec enthousiasme la photographie numérique. Cette nouvelle technologie lui permet d’éveiller et d’améliorer son potentiel d’expression de l’art photographique. Portraitiste autodidacte et polyvalent, il maîtrise justement la photographie en studio ainsi que celle avec la lumière en milieu naturel. Passionné de photographie depuis plus de 30 ans, il est bien connu dans la communauté photographique de Sherbrooke. Il a remporté plusieurs prix et nominations et a publié son travail notamment dans B & W magazine, PHOTO et COLOR magazine. En 2009, la Ville de Sherbrooke lui offre une bourse pour lui permettre de continuer le projet Déchiffrer le regard entrepris en 2008, une série composée de portraits de profil les yeux fermés. En 2014, le Conseil des arts et de la culture du Québec soutient son dernier projet, Des humains et des histoires, une série qui interroge les différentes orientations et les rôles de chacun. Ses nombreuses expositions depuis 2008 au Québec et aux États-Unis témoignent qu’il est en constante recherche et explore perpétuellement de nouvelles façons de transposer sa vision dans un portrait photographique. Il envisage de continuer sa recherche dans la réalisation des portraits des gens qu’il reçoit encore longtemps, une façon pour lui de découvrir l’univers des humains qu’il photographie.