Arts textuels

Coudées franches

Nelly DESMARAIS - Gagnante du concours Été 2018, catégorie Arts textuels

l’effacement n’est pas
une drogue comme une autre

les premiers pas timides
n’annulent pas les absences
les grandes fatigues
l’espérance de contamination
et tous les effets secondaires
d’une avancée sans objet

 

 

j’ai tout appris

la mise à mort de la bonne élève
l’extinction des filles de famille

maintenant je peux
prendre les malades sous ma veste
atteindre ce succès inespéré : finir pauvre

sur le balcon le soleil me brûle
je regarde hochelaga

je laisse le feu
faire son travail

 

 

je serai là où il faut pas
dans ma jupe trop courte
ou trop longue

la même fille
overdressed déglinguée
marchant comme toutes celles
qui ont perdu espoir

où que j’aille
je promets une chose
je serai encore plus folle qu’avant

 

Nelly DESMARAIS prépare un mémoire de création littéraire à l’UQAM et travaille dans le milieu de l’édition. Elle a publié des textes dans plusieurs revues, dont Pica et Exit, et sa suite N’y vois a fait partie de la présélection du Prix de poésie Radio-Canada 2017. Les poèmes de Coudées franches tracent un autoportrait à même les zones d’ombre de la psyché et de la ville, dans un mouvement qui est celui de la descente et de la destruction.

Source: Dessins de l'autrice